Mes inspirations pour Nébulo tome 1 – La machine à voyager dans le temps

Travail d'écriture dans la pinède vendéenne

Pour créer, inventer, écrire, j’ai, comme beaucoup, besoin d’un environnement propice. Et j’ai eu la chance d’écrire Nébulo dans des conditions particulièrement favorables, que je vous détaille ici.

Des lieux :

La Vendée et la Loire Atlantique, où je marche beaucoup en bord de mer. J’ai la chance de vivre près de l’océan et je ne m’en lasse jamais.

La ville de Nantes où j’ai fait ma scolarité et à laquelle je suis très attachée, avec sa bibliothèque universitaire où je vais faire des recherches historiques pour coller le plus possible à la vérité.

Des personnes :

Mon conjoint, qui relit tout ce que j’écris, et les enfants de ma famille, afin de toujours être accessible et fun pour leur âge tout en restant intéressant. Je suis issue d’une famille d’artistes. Même si tous n’en ont pas fait leur métier, je sais depuis toute petite que créer est un privilège précieux.

Des livres :

Les ouvrages historiques que j’ai lu à l’université lorsque j’étudiais l’histoire. J’ai tenté de faire de Nébulo un équilibre entre divertissement et rigueur historique.

Des films :

Je suis une fan de Louis de Funès. L’humour dans un livre pour enfants ne doit pas être oublié, car même lorsque l’on apprend des choses, on peut le faire en s’amusant.

Coucher de soleil sur mon coin de bord de mer